Guide d'éclairage de secours

De quoi s'agit-il?

Les luminaires de secours procurent de l’éclairage de secours quand le système normal fait défaut. Ceci peut être causé par un manquement d’énergie, par un défaut du système, ou par des causes plus sérieuses comme un incendie, la foudre ou une inondation.

Pourquoi les employer?

Pour pouvoir continuer à voir avec une luminosité suffisante, pour qu’on puisse réagir convenablement en cas d’urgence. Les éclairages de secours sont par conséquence essentiels pour la sûreté des personnes dans des espaces publics, dans les ateliers mais également dans le milieu domestique.

OÙ devraient-ils être employés?

Diverses lois et directives indiquent des endroits où il est obligatoire d’installer l’éclairage de secours. Généralement, la loi énonce que ce type d’éclairage devrait être installé dans des endroits encombrés, s’ils sont à ciel ouvert ou à l’intérieur, et de ce fait se réfère à des écoles, des ateliers, des locaux pour divertissement public, hôpitaux, etc. Même dans le privé l’éclairage de secours offre un niveau fondamental de sûreté.

Comment choisir l'éclairage?

Pour choisir d’une façon adéquate l’éclairage de secours, il est important de comprendre les typologies, caractéristiques et les aspects pratiques des lumières.

Type de fonctionnement

Les modèles “permanent” ou P, sont constamment allumés, qu’il y ait de l’éclairage standard ou non. C’est d’habitude exigé dans les vestibules pour sortie de secours. Les modèles “non permanent” ou NP, sont seulement allumés lorsqu’il y a une interruption de l’énergie standard. Seuls les modèles LSC qui ne sont pas fournis avec une batterie mais avec un ballast. Ils peuvent être alimentés avec un voltage entre 160 et 240V et peuvent être utilisés comme éclairage normal ou autrement peuvent être liés avec un système d’alimentation de secours centralisé.

Le grade IP de protection

Le grade IP de protection indique la protectionmécanique de l’armature standard contre des agentsextérieurs. Dans le cas d’une lampe de secours,deux chiffres sont employés: le premier indique laprotection contre des corps solides tandis que ledeuxième indique la protection contre l’infiltrationde liquides.Normalement les luminaires de secours ont desniveaux de protection allant de IP20 et IP67.

Luminosité

Un critères fondamental de la lampe est le flux delumière qui est émis pendant une situation d’urgence.Celui-ci est utilisé ensemble avec le diagramme deradiation, pour la projection technique d’éclairagedu système d’installation. Le flux de lumière estévidemment lié à la puissance employé mais ildépend également et d’une façon plus importantedu débit de secours.

Test automatique (SATI )

Les appareils sont équipés d’un microprocesseur quiprodigue un contrôle permanent et qui signale donc toutmauvais fonctionnement au niveau de la batterie. De ce fait,l’installateur peut programmer une maintenance régulièredu système comme exigé par le décret 626/94 et ce, en unminimum de temps puisque le luminaire signale si sa batterieest déffectueuse.

Test de fonctionnement

Tous les 15 jours, le luminaire s’allume pendant 5 secondes,durant lequel le fonctionnement correct des circuits imprimésest testé, en même temps que le bon niveau de luminosité dutube fluo.

Test d’autonomie

Tous les 90 jours une coupure de courant est simulée. Labatterie est complètement déchargée et la durée defonctionnement du luminaire est contrôlée.

Test de performance de la batterie

Ce test est nouveau et fait partie du package “testautomatique” repris plus haut. Toutes les 24 heures, leniveau de performance de la batterie est testé par un testdynamique. De cette façon, les appareils “SATI” peuventimmédiatement identifier quelle batterie perd en efficacité,sans attendre le prochain test d’autonomie qui aura lieu 3mois plus tard. Les résultats du test sont présentés d’une façonclaire par la LED jaune sur l’armature.

Autonomie

L’autonomie est de 1 heure. La durée de vie des batteries laisse présager qu’en généralla durée de vie est supérieure à celle annoncée. Si toutefoisla durée de vie n’est plus conforme à la norme nominale, lesbatteries doivent être changées.

Recharge

Le “temps de recharge” indique le temps nécessaire pourrecharger les batteries après le fonctionnement du luminairede secours afin de garantir une durée de fonctionnementnominale. Normalement la norme stipule un temps de rechargede 24 heures. Certains équipements peuvent toutefois rechargerles batteries en 12 heures.

Recharge rapide

La plupart des luminaires de secours LINERGY sont équipés d’uncircuit électronique de recharge appelé “RECHARGE RAPIDE”.Après avoir complètement rechargé les batteries en 12 heures,ce système limite le courant afin d’optimaliser la durée de viede la batterie.Grâce à ce type particulier de recharge de batteries, la duréede vie de celles-ci sera augmentée de 30% par rapport à untype de recharge conventionnel.Avec ce système, tant que la batterie sera dans sa phase derecharge, la LED verte clignotera. Elle deviendra fixe dès que labatterie sera chargée.

Diagnostic obligatoire réalisé automatiquement, sans coupure secteur :

  • Contrôler l’aptitude de l’appareil à assurer ses fonctions de sécurité, en visualisant les témoins lumineux :
    • Correct (témoin vert allumé)
    • Défectueux (témoin jaune/orange allumé)
  • Témoin de charge